Interview d'un traçabilitien

Publié le par william Dotsu

Nous avons receuilli  l'interview de M. Jean-Luc viruaga un traçabilitien reconnu sur le marché Européen.Expert indépendant auprès de l'ANVAR et de la Commission Européenne , pour les évaluations technologiques, économiques et scientifiques en traçabilité

 

 

 

JLV : J'ai commencé à travailler en 1997, c'est-à-dire au moment de la crise de l?ESB. Très vite, je me suis aperçu que les acteurs avec qui j'étais en contact assimilaient la traçabilité uniquement à cette crise. Pourtant, le problème s'était déjà posé lors du scandale du sang contaminé. Aujourd'hui, nous y sommes encore confrontés avec toutes les problématiques liées aux OGM.  J'ai donc voulu savoir comment était utilisée la traçabilité dans les différents secteurs d'activité, et surtout montrer que ce n'est pas un outil uniquement lié aux crises alimentaires. Il faut désormais renverser le point de vue et mettre la traçabilité en place avant une crise ; car c'est un outil de prévention mais aussi de réaction face aux éventuels problèmes.

 

JLV : La traçabilité a toujours été vue comme une contrainte car jusque là elle était souvent mise en place à la suite d'un problème. Puis, petit à petit, elle a évolué. Alors qu'auparavant elle intéressait uniquement les gestionnaires de la qualité, aujourd'hui, les spécialistes des systèmes d'information se l'approprient. Elle devient un sujet transversal et un domaine à part entière. Enfin, c'est devenu un véritable marché, avec une offre et une demande

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article