EAN: la référence évolutive

Publié le par Jeremy MALASSAGNE

L'évolution des EAN

Depuis trente ans, l'organisme paritaire Gencod EANFrance développe avec près de 27 000 entreprises adhérentes des applications technologiques et des outils standards afin d'accroître l'efficacité de la chaîne de distribution, du producteur au consommateur.

 

Le code à barres est la réponse technologique à la question du suivi des ventes dans un magasin en libre-service. Lorsque le client se sert en rayon, le commerçant perd l'information sur les produits vendus à l'unité. Avec l'identification automatique des flux dans le magasin, l'utilisation d'outils de commande électroniques a permis à la grande distribution une meilleure gestion des stocks avec les fournisseurs, et aussi une diminution des erreurs, donc des litiges et des surcoûts. La gestion électronique des transactions, depuis la conception du produit jusqu'à la facture dématérialisée, coûte dix fois moins cher que la gestion papier. L'étiquette ePC (electronic Product Code), qui permet d'identifier un objet par un code unique, n'en est qu'au stade de la standardisation. Avec la RFID , cette technologie de radio identification à distance, support de l'ePC, les articles n'ont plus besoin d'être orientés un à un vers le scanner pour être lus. Cela diminue le nombre de manipulations.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article