qui profite du CPE

Publié le par Arnaud Quéréven

50 facultés en grèves, des mouvements de manifestations mais aussi de violence...


   
L'actualité n'échappe à personne elle est sur toute les chaînes, surabondance d'images qui l'emporte sur le reste du monde. Cependant si nous pouvons suivre en temps réel les revendications de nos étudiants, leurs explications demeurent floues. Mais avons nous besoin de les entendre puisque les parties politiques le font à leur place ?
         
    La manifestation étudiante est devenue un sport national et annuel. Toutefois, les commanditaires ont changé. Lorsque le gouvernement a voulu réformer l'éducation, le corps professoral a fait front dans les années 90. Mais comme leur détracteurs, notamment les parents d'élèves, les accusaient de sacrifier l'avenir des étudiants ils les ont rallié à leur cause. Fin 90, les étudiants s'organisent en syndicats et autres associations voyant qu'ils possèdent un réel pouvoir d'écoute. Début 2000 CGT, FO, soutiennent ces manifestations. Dans la lutte contre le CPE les partis politiques ont pris le relais. Par nature les étudiants n'arivent pas à se rassembler derrriere une seul banniere car pour eux la manifestation est une fin et non un moyen. Dans ce mouvement où il existe peux de "leader" ou de représentants il est aisé de prendre à son compte  ces rassemblements. Quelque figures emblématiques, des passages répétitifs dans des émissions de télévision et voici que le parti socialiste aliène les étudiants. Le mouvement des jeunes est incontrolable et donc les ténors politiciens n'ont aucun interet à discuter ou échanger avec eux au risque de se comprometre. Cependant utiliser leur nombre et leur force de revendication permet de s'assoire sur un audimat populaire.

    Dans cette affaire tout le monde évoque le CPE mais personne ne s'interesse au contenu. Pourquoi faire ? En  période pré-électorale la séduction des foules devance les idées, et les partis en opposition se garderont bien de proposer une alternative concrête. Aprés tout la maxime "du pain et des jeux" trouve son renouveau et les grands gagnants dans cette affaire seront les manipulateurs de l'information.

judasbricot

Publié dans divers

Commenter cet article